Monstr’Hotel Tomes 2 et 3: Le secret du lac – La pierre d’Onophior

A partir de 10 ans • A la fin du premier tome que nous avions présenté l’année dernière ici, Les chasseurs de trésor, on avait laissé Olivia et ses amis montres dans une fâcheuse posture. Après avoir été contrainte d’emménager dans ce mystérieux hôtel du Mont Streuh, repris par ses parents, Olivia, seule humaine à pouvoir voir et pénétrer dans le monde des monstres, avait découvert cet étrange univers parallèle un peu brutalement. De faux entrepreneurs s’employaient à démolir des parties de l’hôtel au lieu de le rénover, à la recherche d’une pierre mystérieuse, la pierre d’Onophior. Cette pierre a la faculté de révéler l’univers des gentils monstres aux yeux des humains. Si elle est mise entre de mauvaises mains, cela pourrait signifier la fin de leur existence. Fort heureusement, par le passé, elle a été brisée en 3 morceaux afin de neutraliser son pouvoir. Chacun des morceaux a été caché dans des lieux différents. L’un d’entre eux se trouve maintenant dans la chambre d’Olivia, gardé par un mirageur, sorte de gros chat magique qui dissimule un endroit lorsqu’il s’endort devant. Il reste donc 2 morceaux dans la nature…


Attention, la suite de la chronique comporte des spoilers 


Dans ce second tome, Le secret du lac, l’intrigue se passe quelques mois après la première aventure. C’est la fin de l’année scolaire, il fait beau et l’inauguration du Monstr’Hotel totalement rénové est imminente. Un soir après l’école, dans cette ambiance estivale, au bord du lac, les enfants se baignent, lorsque le cri d’une femme retentit. Elle pointe du doigt le large et hurle à qui veut l’entendre qu’elle a vu un monstre. Olivia sait qu’une créature vit effectivement dans le lac, sorte de monstre du Loch Ness nommé Gertrude, mais normalement personne ne peut la voir… Son inquiétude monte lorsqu’elle voit débarquer une groupe d’hommes armés comme des militaires dans le centre-ville, juste après l’incident. Ils s’installent pour quelques jours et semblent très manifestement chercher quelque chose. Olivia n’est pas sereine, notamment parce que Gertrude protège un des fragments de la fameuse pierre d’Onophior. Après avoir vérifié que le premier morceau de pierre découvert dans les murs de l’hôtel de ses parents était toujours en sécurité dans sa chambre, elle et ses amis poilus décident d’aller voir si Gertrude va bien, accompagnés du monstre orange Eroban, grand magicien qui connaît bien toute la situation. La petite équipe s’enfonce dans les profondeurs de la grotte qui abrite Gertrude, sous le lac. Mais à leur arrivée… pas de Gertrude. La gardienne a disparu. Les hommes armés y sont-ils pour quelque chose? Le fragment de pierre est-il toujours en sécurité?

Dans le troisième tome, La Pierre d’Onophior, Olivia fait son entrée au collège. On est donc 1 an après son arrivée au Mont Streuh et sa découverte de l’adorable monde parallèle et secret de ses amis les monstres, mais aussi des horribles humains qui semblent vouloir à tout prix l’exposer et l’anéantir. A la fin du tome 2, tout le monde était en sécurité, certes, mais le fragment de pierre gardé par Gertrude ainsi que celui caché dans la chambre d’Olivia avaient terminé dans les mains des fameux hommes armés. Il ne leur reste donc plus qu’un fragment à retrouver pour recomposer la Pierre d’Onophior et ainsi révéler au yeux du monde entier l’existence des montres, avec tous les risques que cela comporte. Fort heureusement, personne, pas même Eroban, ne sait où il se trouve. Olivia préférerait que cela en reste ainsi mais le mirageur qui gardait le fragment de pierre dans sa chambre semble savoir que le dernier est plus proche qu’elle ne se l’imaginait. Dans le même temps, un curieux visiteur prend ses quartiers dans une des chambres de l’hôtel des parents d’Olivia. Il se nomme Pierre Donophior et il arbore le même tatouage, celui de la rune de fraternité, que les hommes et armés et tous ceux qui semblent vouer une énergie folle à retrouver les fragments de pierre. Cette nouvelle glace d’effroi Olivia et ses amis.

Hôtel hanté et monstre doudou

Ca commence comme The Shinning (Stephen King). Une famille qui va se perdre dans un vieil hôtel flippant en pleine montage. Des présences furtives dans les chambres… Sauf qu’on est dans un roman jeunesse, donc point de litres d’hémoglobine et de hurlements à glacer le sang. A la place, de mignons petits monstroux à la fourrure rose et soyeuse, et des méchants qui sont bien évidemment des humains, et plus précisément des adultes.
Les adultes justement, n’ont vraiment pas le bon rôle dans cette série des romans qui s’adresse aux pré-ados: les parents d’Olivia sont certes bien gentils mais d’une naïveté à toute épreuve et vraiment pas très très présents dans la vie de leur fille de 10 ans. Pas plus que les parents de Yim et des autres petits montres. On ne parle même pas des ouvriers super-vilains et totalement cupides.
Non décidément, dans cette histoire, ce sont bel et bien les enfants qui mènent l’aventure (ou devrais-je dire le combat?). Monstres ou humains, ces petits font preuve d’un grand courage et d’une liberté d’action totale (avec un peu de mensonges pour Olivia), et c’est bien cela qui fait rêver les lecteurs du même âge que l’héroïne. Le mythe de l’enfant-héros qui sauve la situation sous le nez des adultes et parents complètement à l’Ouest est une formule qui fonctionne toujours à merveille!

Mais il s’agit aussi d’une formidable histoire d’amitié au-delà des différences. Certes Olivia se lie avec quelques camarades de classe de sa nouvelle école, mais c’est avec cette bande de monstres plus choupis les uns que les autres que la magie opère et c’est parmi eux qu’elle trouve un nouveau souffle après ce déménagement subi.
Les personnages sont colorés et mignons, certes, mais l’intrigue est riche et vraiment bien fichue. Une histoire de grands, avec du suspens et des rebondissements. Pas d’illustrations à chaque page, on est dans de vrais romans, de 200 pages.

Points forts

Graphisme 90%
Histoire 100%
Pédagogie 80%
Ludique 100%

Qui a testé?

La cousine M. à 11 ans. Elle avait déjà lu et adoré le premier tome et s’est jetée sur les deux autres pour continuer l’aventure avec Olivia, Yim et sa bande.

Les images

La fiche

Carina Rozenfeld

Xavier Collette

Gulf Stream

13,90 euros