La vérité sur ma folle école

A partir de 4 ans • Cinquième opus d’une série d’albums sur la thématique de l’école, tous plus drôles et loufoques les uns que les autres, celui-ci ne déroge pas à la règle.
L’effet comique de cet album petit format vient du texte, qui est bien souvent en total décalage avec l’illustration: comme sur les premières pages où Henry, qui a pour mission de faire visiter l’école à la nouvelle élève et lui dit en préambule qu’il n’y a pas grand chose à voir. Pas grand chose à voir? A part peut-être une mascotte de la classe qui n’est autre qu’une gigantesque méduse qu’il faut nourrir avec une immense échelle, un raccourci en forme de tube en tournicotis pour éviter l’affluence dans les couloirs, une machine à purée incontrôlable à la cantine, un dragon gardien des objets trouvés, ou une cour de récré totalement déserte… au sol uniquement! Parce que le grand arbre qui l’habite est plein de cabanes, d’ascenseurs, de toboggans et autres balançoires.
La directrice est une sorte de magicienne, la prof de sport une championne olympique à la force phénoménale, le prof de natation mi-homme mi-triton. Non, vraiment, à part cela, il n’y a rien à voir. Bref, les pièces et salles de classe qu’ils visitent, comme une succession de tableaux, sont toutes plus surprenantes les unes que les autres. Le petit air stoïque d’Henri, habitué voire blasé de toute cette douce folie, en total décalage avec son discours, contribue à rendre les scènes encore plus amusantes.
La petite nouvelle suit Henri dans cette folle présentation et ne semble pas plus surprise que cela. Et pour cause! Quand la maman de la petite fille vient la chercher, c’est Henri qui est surpris : ce n’est pas celui qu’on pense qui est le plus farfelu…

On est toujours autant fan des illustrations et du travail de couleurs de Benjamin Chaud: des teintes chaudes et vintage, un peu végétales, des petits animaux partout, des expressions de visage rigolotes et une foule de petits détails à observer. D’ailleurs, le petit chien de type teckel qui accompagne chaque scène est un amusant gimmick a essayer de retrouver à chaque page.
L’envie de tourner les pages pour découvrir une à une ces folles salles de classe nous fait avaler le livre d’une traite! On y revient une seconde fois, plus doucement, pour découvrir les petits détails des illustrations.
On a adoré la très jolie couverture et le petit format élégant et mignon, comme celui des délicieux albums « Taupe et Mulot ».

Davide Cali, auteur et illustrateur jeunesse prolifique dont on avait parlé avec l’album C’est le Chat!, et Benjamin chaud, qui nous a notamment offert « Taupe et Mulot », nous invitent tous deux pour une drôle de  visite dans cette super école pleine de merveilles, de magie et folie, juste à temps pour cette semaine de rentrée. On parie que les enfants voudront intégrer l’école d’Henri?

Qui a testé?

Krakotte à 7 ans. Elle adore son petit format et l’a lu seule, en une seule fois, pressée de découvrir la prochaine salle de classe à chaque nouvelle page.

Les images

La fiche

Auteurs/illustrateurs:
Davide Cali et Benjamin Chaud

Editeur: Hélium

Prix: 12,90 euros

Points forts

Graphisme 90%
Histoire 100%
Pédagogie 80%
Ludique 100%