Sherlock, Lupin et moi (Tome 5): le château de glace

A partir de 10 ans • Davos, 1871. Irène Adler est en voyage dans les Alpes suisses pour rencontrer sa véritable mère, Sophie, qui l’a abandonnée à la naissance. Depuis qu’elle sait qu’elle a été adoptée (Tomes précédents), elle a besoin de comprendre, de savoir. La rencontre a enfin lieu mais sa mère n’apporte pas toutes les réponses qu’Irène attend. Elle se justifie en lui expliquant que si la vérité lui était entièrement révélée, elle ne pourrait plus la protéger.
A la demande d’Irène, qui craignait d’avoir besoin d’un soutien moral dans cette épreuve, Lupin et Sherlock rejoignent Davos. Mais évidemment, Sherlock a déjà repéré un personnage qu’il qualifie d' »intéressant » à l’hôtel où séjournent les deux jeunes hommes: cet homme prétend être naturaliste mais il semble tellement inexpérimenté qu’à l’évidence, ça n’est pas le cas. C’est donc un imposteur.
Il n’en faut pas plus aux trois amis enfin réunis pour décider d’en faire une nouvelle aventure en le prenant en filature. Au cours de leur enquête, ils vont comprendre que cet homme semble avoir un rapport avec cet étrange château sur la montagne qui fait face à l’hôtel d’Irène, d’où semblait venir un message lumineux en morse (le code), la veille. Très vite, une foule d’événements arrivent à l’hôtel: une tentative de vol de bijou, une disparition, et pire encore, un assassinat. Les trois amis se retrouvent alors au milieu d’une affaire d’espionnage grandeur nature.

La dream team des romans policiers pour ados

Irène Adler est à la fois le pseudo choisi par l’auteur de cette aventure et un personnage récurrent des aventures de Sherlock Holmes. Le roman est donc présenté comme étant rédigé par Irène elle-même. Elle sera donc la narratrice du récit, comme pour un témoignage ou un carnet de ses mémoires. C’est donc par son oeil d’adolescente qu’on traverse l’aventure.
Le véritable auteur ici avait imaginé cette rencontre improbable mais tellement cool dans le Tome 1, entre ces trois personnages durant leur enfance. Oui, parce que quoi de mieux qu’un trio composé d’une aventurière un peu rebelle, d’un gentleman cambrioleur et d’un détective surdoué? C’est un peu la dream team des romans policiers, version ados. Immédiatement, ils sont devenus inséparables c’est leur cinquième aventure qui est racontée ici avec « Le château de glace ». Les personnages sont plutôt fidèles à ce qu’on connaît d’eux à l’âge adulte donc l’idée fonctionne très bien.

L’intrigue est faite pour les jeunes lecteurs, donc pas trop compliquée, mais très agréable à lire. On se laisse prendre et on suit bien volontiers ces trois petits fouineurs en se doutant bien qu’ils mettent les pieds dans quelque chose de bien plus grand que ce qu’ils imaginaient. Malgré leur imprudence juvénile, on a tout de même envie de les suivre et de connaître le fin mot de cette histoire d’espions et de château mystérieux.

Qui a testé?

Moi-même. L’affaire est simple et efficace et très agréable à lire. Pas d’intrigue tordue mais on s’adresse à de jeunes lecteurs donc c’est parfait.

Les images

La fiche

Auteur: Irène Adler

Illustrateur: Iacopo Bruno

Editeur: Albin Michel Jeunesse

Prix: 13,50 euros

Points forts

Graphisme 80%
Histoire 100%
Pédagogie 70%
Ludique 100%