Un chemin semé d’étoiles

A partir de 12 ans • Davy est un jeune orphelin de 13 ans. Il traîne souvent dans les rues de Brownvale. Il n’est certes jamais allé à l’école mais adore les rayons de la bibliothèque. Il y a d’ailleurs découvert un livre plein de gravures d’ange qu’il prend plaisir à reproduire au bâton dans la poussière du sol, quand personne ne le voit. La cour à côté du presbytère est un terrain parfait pour ses œuvres. Un jour, tout occupé à ses dessins et accompagné d’un sympathique chien errant, il est témoin de quelque chose qu’il n’aurait jamais dû voir et qui met le terrifiant révérend du village dans une colère noire. Oh ça n’est pas la première fois qu’il le surprend dans des situations peu avouables mais c’est la première fois en revanche qu’il se fait attraper. Et puis cet homme douteux est de mèche avec un gang local qui s’occupe, entre autres méfaits, de ramasser les gamins égarés pour les vendre au plus offrant. Alors quand le révérend le menace de s’occuper de son cas en représailles, Davy comprend qu’il n’a vraiment pas le choix.
C’est justement  la veille de Noël qu’il fait la rencontre de celle qui vit dans le musée abandonné et que toute la ville prend pour une vieille sorcière; Madame Flint. Une très très vieille femme au caractère bien trempé et au franc-parler surprenant. Il se trouve que cette ancêtre a justement besoin d’un chauffeur pour se rendre dans une mystérieuse maison au bord d’un lac en vue d’y mourir, le jour de Noël. Et puisque Davy doit quitter la ville à tout prix, il accepte le marché, après une conversation houleuse bien mal engagée. Voilà l’improbable trio composé de Davy, de la vieille femme et du chien nommé George Bailey, en route. Le voyage, ou plutôt le périple, va réserver plus de surprises qu’il n’est possible d’imaginer.

Un livre, une étoile

C’est une folle aventure avec des personnages hauts en couleur, si différents les uns des autres qu’ils ne se seraient jamais rencontrés si cette étrange histoire ne les avait pas rassemblés. Dans ce road-trip dingue, digne de Telma et Louise, on trouve beaucoup d’humanité, de rêve, de magie, de fantastique (mais pas trop) et de folie douce, mais surtout de l’émotion. Si l’histoire se passe à la période de Noël, le roman peut se lire n’importe quand.
Les personnages sont tous attachants, surtout le petit héros, bien entendu. Il est courageux, intègre, et a véritablement une belle âme. On ressort de cette lecture avec les yeux mouillés, mais le sourire aux lèvres. C’est une très belle surprise.

Une petite mention spéciale pour la magnifique illustration de couverture, qui, sans qu’on le sache au départ, explique déjà tout.

Qui a testé?

La cousine S. à 12 ans. Elle a eu un énorme coup de coeur pour cette histoire douce et sensible.

Les images

La fiche

Autrice: Moira Young

Editeur: Auzou

Prix: 12,95 euros

Points forts

Graphisme 70%
Histoire 100%
Pédagogie 70%
Ludique 100%