Tout pour devenir une sorcière: petit guide à l’usage des princesses qui s’ennuient

A partir de 4 ans • « Vous en avez marre de faire de la dentelle? Vous ne voulez pas épouser le prétendant boutonneux que votre père cherche à vous imposer sous prétexte que c’est un prince du royaume voisin? Secrètement, vous avez toujours rêvé de jeter des sorts aux gens et de ne plus vous brosser les dents? Ne cherchez plus, ce livre est fait pour vous ». Philomène, sorcière professionnelle de son état,  propose de former les princesses désireuses d’envoyer valdinguer princes, donjons et bals, pour cette carrière alternative (et certainement plus rock’n’roll), en seulement 10 étapes.

Première étape: maquiller sa disparition. A grands renforts d’illustrations et de schémas, Philomène prodigue ses recommandations à ses élèves: suggestions de déguisements vraiment pas discrets, d’excuses foireuses et autres stratagèmes farfelus. Les étapes suivantes sont tout aussi croustillantes. Forger son identité de sorcière à grand renfort de noms répugnants, mener une recherche immobilière entre marais nauséabond et forêt maudite, choisir un animal de compagnie parmi les chats noirs et autres dragons ou chauves-souris… Ensuite on passe aux choses sérieuses. Des trucs de sorcières quoi. Il faudra bien sûr apprendre la magie (sinon, ça n’a pas de sens hein), trouver la bonne boule de cristal, un balai performant et un chaudron qui ne colle pas. C’t’important.
Une fois toutes ces étapes préparatoires passées, c’est la mise en pratique qui débute… Le but ultime selon Philomène? Dominer la moooonde! Mais ça, maintenant que vous avez repris votre vie en main, c’est vous qui décidez.

Du Girl Power avec humour

Ce petit guide, aussi surprenant sur le fond que sur la forme, est totalement décalé et vraiment drôle. Il fait passer un super message aux petites filles: si vous n’avez plus envie d’être une princesse nounouille qui s’ennuie (comme on l’attend trop souvent des petites filles), vous pouvez prendre votre vie en main et devenir, par exemple, une sorcière épanouie qui s’amuse. Et pourquoi pas conquérir le monde? C’est vous qui décidez. En d’autres termes: prenez votre vie en mains, vous pouvez être qui vous voulez, c’est vous qui décidez.

Bref, les princesses, de nos jours, elles font ce qu’elles veulent. Si elles veulent concocter des potions magiques dans un vieux chaudron, continuer de porter des robes à froufrous parfois roses ou parfois noires ou bien jouer au foot en compagnie des bestioles gluantes des marécages, grand bien leur fasse.
La maison d’édition Talents Hauts a l’habitude de proposer des titres intelligents, qui chahutent un peu les idées reçues et mettent en avant des valeurs modernes, qui nous tiennent à cœur. Ici, le message est subtil mais tout à fait clair: c’est à la fois une valorisation de l’épanouissement des petite filles par la prise en main de leur propre destinée et en même temps, l’abolition des clichés sexistes qui veulent qu’une fillette est une princesse en robe bien sage et qui obéit.

En plus d’être intelligent et vraiment original, ce petit manuel est bourré d’illustrations à mourir de rire. Des apprenties sorcières sous toutes leurs formes ponctuent la lecture. Petit bonus: ça et là sont disséminées des petites références pour les plus grands, voire les parents: le site de potion magiques Marmitouille.fr, la suggestion de se recycler en banquière ou méchante belle-mère si on préfère la proximité de ses concitoyens, le fournisseur d’accès de boule de cristal SFR (service des fantômes retrouvés) etc…
Bref, on piquerait bien ce guide à nos filles si on n’était pas des parents raisonnables…

Qui a testé?

Krakotte à 7 ans (et moi). Elle a beaucoup rigolé et le discours lui plaît vraiment beaucoup. Les princesses c’est dépassé de toutes façons. Ahaha!

Les images

La fiche

Autrice: Myriam Dahman

Illustratrice: Maurèen Poignonec

Editeur: Talents hauts

Prix: 12 euros

Points forts

Graphisme 90%
Histoire 100%
Pédagogie 80%
Ludique 100%