Baba Yaga

A partir de 5 ans • Il était une fois, une petite fille dont le gentil papa s’était fort mal remarié à une vilaine bonne femme, après de décès de sa femme. Cette marâtre, qui détestait la petite, lui demanda un jour d’aller chez sa propre sœur, sa « bonne tante », chercher du fil et une aiguille. Oui, mais pour al petite fille, sa « bonne tante », c’est avant tout la soeur de sa défunte mère!
Rusée, elle décide de rendre visite à sa véritable « bonne tante » en premier: grand bien lui en fasse puisqu’elle y apprend que celle chez qui la marâtre l’envoyait n’est autre que Baba Yaga, la terrible ogresse qui mange les enfants! C’était donc un piège de sa méchante belle-mère! Mais avertie et chargée de bons conseils (et d’un peu de magie quand même, hein), elle va tout de même y aller et parvenir à déjouer les vilains tours de Baba Yaga, à grand renfort de gentillesse et de bonnes intentions.

Un classique joliment revisité

C’est une belle réinterprétation du comte traditionnel russe, avec de somptueuses illustrations. Le travail sur les couleurs est superbe. L’illustratrice a choisi la trichromie: l’association du rouge, du noir et du doré mat rappellent certains motifs de tenues traditionnelles slaves.
Le choix du format largeur est permet aux illustrations de filer d’une page à l’autre et décrit d’autant mieux la fuite de la petite fille.
Les valeurs mises en avant dans la morale de ce conte sont la gentillesse et le courage, par le biais de la petite fille, mais également le sens de la justice: Baba Yaga perd à la fin et est bien punie. Ce conte s’adresse bien sûr aux enfants mais est un vrai plaisir à redécouvrir pour les adultes, surtout avec ces illustrations.
Certains mots de vocabulaire seront parfois à expliquer aux plus petits, comme les mots « marâtre », « burette », ou l’expression « jouer du pilon ».

Qui a testé?

Krakotte à 6 ans. Elle connaissait déjà l’histoire et a beaucoup apprécié de découvrir cette autre interprétation avec la Baba Yaga qui fait peur mais aussi avec le doré qui briiiiille!

Les images

La fiche

Illustratrice: Pauline Kalioujny

Editeur: Père Castor, Flammarion

Prix: 13 euros

Points forts

Graphisme 100%
Histoire 100%
Pédagogie 90%
Ludique 100%