Le Chevalier Arthus cherche enfant sachant lire et écrire pour aventures fantastiques

A partir de 8 ans • Dans la Forêt Tranquille, Arthus et sa joyeuse bande de bras cassés vivent dans le bonheur le plus complet. Et pour cause: il est le gardien de la recette du bonheur, précieusement consignée dans un vieux grimoire appelé « Le Précis d’amitié ». Il suffit de lire chaque jour les formules qu’il contient pour que l’harmonie règne et que les conflits s’envolent. Jusqu’au jour où ce livre va disparaître, lors de leur baignade quotidienne au lac. Le petit lecteur va alors être sollicité pour participer, sous forme de jeux et d’énigmes, à la quête des personnages pour le retrouver.

Dans la seconde histoire, une fête se prépare dans la Forêt Tranquille. Tout le monde participe aux préparatifs dans la bonne humeur et en musique. Ou presque: En bon ronchon, Baloum reste dans son coin. Mais soudain, Malexis, le mage voisin, déboule, furieux. La musique le dérange: il ne peut pas se concentrer et travailler sur ses potions. Pour se venger, il leur jette un sort: ils sont condamnés à ne plus savoir lire. Comment faire alors pour lire « Le Précis de l’amitié » et garder la paix et l’harmonie dans leur forêt?

Embarqués dans le monde fantastique d’Arthus

Le concept est annoncé dès la couverture: « Le Chevalier Arthus cherche enfant sachant lire et écrire pour aventures fantastiques ».
Un peu un cahier de vacances, un peu un livre-jeu, avec Arthus, les enfants vont réviser la lecture, l’écriture, et faire travailler leurs méninges pendant les vacances, sans même s’en rendre compte.
A chaque page, une petite étape jeu est à compléter pour pouvoir avancer avancer dans l’histoire. Entre rébus, mots mélangés, labyrinthe, rimes, écriture, dessin, cherche et trouve etc… les enfants ont de quoi faire. Tout est subtilement orienté autour de la lecture, des lettres, des livres. Rien que les intrigues des deux quêtes annoncent le ton: retrouver un livre et annuler un sort qui empêche les personnages de lire. Armés de crayons et de leur sens de l’observation, les enfants participent bien volontiers à l’aventure et se laissent prendre au jeu dès les premières pages.
Les personnages joufflus de Miss Paty, l’illustratrice d’Orphéa Fabula, sont aussi mignons qu’attachants. Oui, même Biloum, la petite créature bleue qui ronchonne tout le temps. On est vraiment embarqué dans le monde fantastique d’Arthus, cet univers chevaleresque, entre licornes, dragons, fées et créatures imaginaires. Nous, on a adoré les Moineteguettes et Miss cocotte et son problème d' »e ». Beaucoup d’humour, avec des petites blagues et des clins d’œil qui font parfois rire même les parents. (si si, j’ai ri plusieurs fois).
La bichromie bleu-violine et orange est vraiment pêchue et donne un petit côté irréel à ces jolies pages de cette histoire à compléter.

Qui a testé?

Krakotte à 6 ans. Elle adore l’univers et les dessins!

Les images

La fiche

Autrice:
Christine Naumann-Villemin

Illustratrice:
Miss Paty

Editeur: Rageot

Prix: 11,90 euros

Points forts

Graphisme 90%
Histoire 100%
Pédagogie 80%
Ludique 100%