Le village sans dessus dessous

A partir de 4 ans • Dans le village sans dessus dessous, c’est toujours la même histoire. A peine une tempête terminée, les toits réparés et le village ordonné, qu’il faut tout recommencer.
A chaque fois, il faut que l’électricien rebranche le courant, qu’on retrouve les objets perdus ou envolés, que le menuisier s’affaire à réparer les volets endommagés. Il faut tout ranger, et tout harnacher pour se préparer à la prochaine fois que la cloche va sonner. Mais d’ailleurs, que se passe-t-il exactement, dans ce joli petit village qui ressemble à s’y méprendre au village du Père Noël, plein de lutins et de neige? Est-ce vraiment une tempête qui retourne ce village sans dessus dessous?

Esprit vintage et rêveries de Noël

C’est une adorable petite histoire originale, au doux parfum de Noël avec une vraie surprise finale. On se demande pendant tout le récit, ce qu’il peut bien se passer pour que ce petit village soit systématiquement retourné de la sorte. La réponse est aussi amusante qu’inattendue!
Ici, il n’est pas directement question de Père Noël, ni de cadeaux et de rennes mais l’ambiance et le décor s’y prêtent pourtant parfaitement. L’esthétique du petit village dont il est question fait penser à ces minis villages de Noël animés, type Lemax. Tout y est, dans les plus petits détails: les cheminées, les volets, les théières, les rideaux, les guirlandes lumineuses et les pistes de ski pour souris sur le toit. Oui parfaitement. Des pistes de ski pour souris. Sur le toit.
Chaque page illustrée fourmille de petites surprises, de petits personnages enchantés, lutins ou animaux. On prend plaisir à les observer dans les moindres détails. L’énumération des dégâts subis nous fait progressivement visiter le village et découvrir tous ses habitants et leurs petites maisonnettes.

Avec ses illustrations vintages et sa jolie typo assortie, on croit redécouvrir un adorable vieux livre sorti du grenier, ceux dans lesquels les histoires sont les plus merveilleuses. Son petit format à la couverture cartonnée et ses pages épaisses à l’effet jauni lui donnent d’avantage un aspect de petit trésor chiné. Ca sent presque le pain d’épices et la cannelle quand on ouvre le livre. Il ne manque d’un plaid et une cheminée et la lecture peut commencer.

Qui a testé?

Krakotte à 6 ans. Elle a adoré observer tous les petits détails des jolies illustrations, et la fin l’a prise par surprise.

Les images

La fiche

Auteur illustrateur:
Mickaël Rivière

Editeur: Hélium

Prix: 12,90 euros

Points forts

Graphisme 100%
Histoire 100%
Pédagogie 80%
Ludique 100%